Pte Hatice Erdogan
Caméra de combat

Mieux comprendre les blessures musculosquelettiques

Objectif de cette étude
https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/feuille-derable/defense/2021/03/mieux-comprendre-blessures-musculosquelettiques.html
 
Ce présent sondage, mené par le labo Adamo à l’Université d’Ottawa, a été mis au point pour recenser des renseignements d’hommes et de femmes, membres des FAC. Le sondage se penchera sur les caractéristiques démographiques du/de la participant(e), des mesures anthropométriques, sa carrière, sa vie de famille, sa santé durant la grossesse, les dysfonctions du plancher pelvien et l’incontinence urinaire (spécifiques à la femme), les comportements en matière d’activité physique, l’activité physique liée au travail, les TMS et la santé et bien-être général.
 
Les données connexes seront utilisées pour aider à identifier des domaines de recherche potentiels, des politiques qu’il serait bénéfique de revoir et modifier, et des possibilités de formation pour avec espoir améliorer la santé et le bien-être des femmes membres des FAC et ceux de la génération suivante.
 
Les Programmes de soutien du personnel (PSP) et l’Université d’Ottawa sont à la recherche de bénévoles! L’Université d’Ottawa veut savoir pourquoi les femmes membres des Forces armées canadiennes (FAC) ont tendance à signaler davantage de blessures musculosquelettiques que les hommes membres des FAC. L’objectif du projet est d’utiliser les données des groupes de discussion pour élaborer de meilleures stratégies d’entraînement qui permettraient de réduire le taux de blessures et de maintenir des normes de condition physique sans distinction de genre. 
 
Si vous êtes :
 
•       Un membre actif ou un vétéran des FAC;
•       Une personne âgée de 18 à 65 ans.
 
Et faites partis d’un des  groupes suivants:
 
•       Une femme qui n’a pas été enceinte pendant son service dans les FAC ou;
•       Un homme qui a eu une blessure musculosquelettique qui nécessitait un avis médical et/ou un traitement, et que celle-ci a eu un impact sur sa capacité à exercer ses fonctions ou;
•       Une femme ou un homme qui a eu une blessure musculosquelettique, mais que celle-ci n’a pas eu un impact sur sa capacité à exercer ses fonctions
 
Le personnel intéressé à participer est prié de contacter le chercheur suivant:
Kevin Semeniuk
Coordinateur de recherche
L’Université d’Ottawa
E-mail: ksemeniu@uottawa.ca
Téléphone: 613-562-5800 x1003